top of page

Actualités

Le Cac 40 a perdu près de 10% en 2022, une année semée d'embûches


Le Cac 40 a perdu près de 10% en 2022, une année semée d'embûches

Après une ultime séance orientée à la baisse, la Bourse de Paris a tiré le rideau sur sa plus mauvaise année depuis quatre ans. Plombé par l’inflation et le resserrement de la politique monétaire des banques centrales, le cru 2022 a profité aux valeurs pétrolières et laissé les techs sur le carreau.

Les confettis ne sont pas de sortie pour la dernière séance de 2022. Le Cac 40 a abandonné 1,52%, à 6.473,76 points et dans un volume d’affaires limité de 1,93 milliard d’euros.

Aucune de ses composantes n’a terminé dans le vert. Sur l’année, l’indice phare de la Bourse de Paris a cédé 9,75%.

Cela constitue son recul le plus important depuis 2018, année au terme de laquelle il avait perdu 10,9%.

Il faut dire que la conjoncture a été difficile pour les marchés, qui portent les stigmates des resserrements successifs des taux directeurs par les banques centrales pour juguler l’inflation dans un contexte de guerre en Ukraine et de la politique du zéro Covid menée par la Chine.


Temps de lecture 2mn - Les Echos

0 vue0 commentaire
bottom of page