top of page

Actualités

Epargne-retraite : dernière ligne droite pour l’« article 83 »


Ce produit d’épargne-retraite donnant accès à une rente viagère profite d’une fenêtre de tir pour obtenir la sortie en capital. Mais il sera bientôt trop tard…


Le contrat de retraite supplémentaire, dit « article 83 », fait référence à l’article du code général des impôts qui définit les sommes et les cotisations déductibles du revenu imposable. Malgré ce nom barbare, c’est « le premier produit d’épargne-retraite » en France, indique le Cercle de l’épargne, avec 71 milliards d’euros d’encours à la fin de 2017 (chiffre Drees). « Sa progression repose sur le caractère obligatoire des cotisations pour les entreprises qui l’ont mis en œuvre », souligne le Cercle de l’épargne.


En effet, ces contrats collectifs sont mis en place de manière obligatoire dans certaines entreprises. L’employeur cotise alors régulièrement, et parfois aussi les salariés. C’est également un produit « tunnel », comportant peu de possibilités de sortie anticipée.

Seules cinq situations d’accidents de la vie permettent de débloquer son capital, dont l’invalidité sévère et le décès du conjoint ou partenaire de pacte civil de solidarité (pacs). En outre, à la retraite, l’argent est récupéré uniquement sous forme de rente viagère.


Article publié le 22/06/2020 par lemonde.fr

2 vues0 commentaire

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page