top of page

Actualités

Assurance vie : les épargnants recherchent du rendement


Huit souscripteurs sur dix ne sont pas satisfaits de la rémunération de leur fonds en euros. Du coup, près de la moitié d’entre eux prévoient d’augmenter la part de leur contrat investie dans des unités de compte.


Les Français ont beau plébisciter les fonds en euros, ils ne sont pas contents des performances offertes par ce support qui capte 79% de l’encours (le cumul des versements majorés des intérêts annuels et des plus-values latentes) de l’assurance vie. D’après une étude du gestionnaire d'actifs Fidelity International, diffusée le 9 juin 2020 et menée auprès de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus, 80% des individus interrogés se déclarent insatisfaits du rendement de leur fonds euros, dont 30% « pas du tout satisfaits ».


Il faut dire que la rentabilité de ce support d’investissement ne cesse de s’éroder d’année en année. Alors que le rendement (net de frais de gestion, mais brut d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux) s’élevait en moyenne à 5,30% en 2000, il s’est situé à seulement 1,80% en 2018. Si les données 2019 n’ont pas encore été communiquées, le taux pourrait même tomber à 1,40%, selon les prévisions du cabinet Facts & Figures. Ce mouvement baissier s’explique par le repli des taux d’intérêt, orchestré par la Banque centrale européenne (BCE) pour pousser les acteurs économiques à emprunter et ainsi soutenir la croissance.


Article publié le 18/06/2020 par SwissLife.fr

0 vue0 commentaire
bottom of page